Maltraitance : je suis médecin, quoi faire ?



L'article 44 du code de déontologie médicale
impose au médecin de protéger le mineur 
et de 
signaler les sévices dont il est victime.


L'article 226-14 du code pénal
délie le médecin du secret professionnel
et l'autorise à alerter le procureur de la République.



Vous devez :
- présenter les faits dont vous avez connaissance,
- décrire ce que vous voyez, 
- écrire exactement ce que l'enfant vous dit (verbatim entre guillemets),
- ne pas émettre d'opinion personnelle ni accuser quelqu'un.








Texte rédigé par Agathe Lemoine psychologue psychothérapeute