Margarita Garcia

Qui suis-je ?

Psychologue clinicienne, diplômée de l’université Paris VII, je travaille depuis quelques années en parallèle de mon cabinet à l’hôpital dans le domaine des addictions. J’ai approfondi mes compétences dans les champs des addictions et du psychotraumatisme par des diplômes universitaires également. (Du addictologie : morbidité et comorbidités psychiatrique, université Paris V et Du de psychopathologie et psychotraumatisme, université Paris VII).

Conception de ma pratique :

Je propose au sein de mon cabinet un espace, une aire de jeu, où les « je » vous et moi, dans leur singularité, se rencontrent pour travailler et penser ensemble. La psychothérapie a pour but de vous amener à soulager une souffrance, à dépasser une situation insupportable et à vous sentir mieux.

Il peut s’agir également d’un désir de mieux se connaitre, d’aborder les évènements de sa vie, la relation aux autres de manière différente. La psychothérapie met en lumière les enjeux inconscients, afin de ne plus se laisser enfermer dans des schémas de répétition et générateurs de souffrance. Une grande place est laissée à la parole, à l’élaboration.

J’utilise la psychothérapie d’orientation psychanalytique. Le premier entretien dure une heure et si nous travaillons ensemble les séances durent quarante-cinq-minutes. Les séances sont hebdomadaires ou plus. Nous sommes en face à face.

Je reçois au cabinet :

  • des personnes qui ont le sentiment d’être bloquées par un symptôme : anxiété, dépression, phobies, troubles obsessionnels compulsifs, maladies psychosomatique, trouble du comportement alimentaire…
  • des personnes souffrant d’une situation devenue insupportable :
        • Souffrance au travail (burn out, harcèlement, préparation à la retraite, gestion et changement de carrière…
        • Difficultés relationnelles : séparation, conflit au sein du couple, difficultés à nouer des liens…
        • Maltraitance : violences conjugales, familiales, psychologiques, sexuelles…
  • des personnes souffrant de troubles psychologiques : névrose, troubles de la personnalité, psychose.

Spécificité de ma pratique :

  • Les addictions : à une substance (tabac, alcool, cannabis, cocaïne…) ou à un comportement (jeu pathologique, addictions sexuelles, au travail, au sport…)
  • Les psychotraumatisme : agression sexuelle, physique, deuil traumatique, accident, attentat…

Dans mon travail, je respecte le code de déontologie des psychologues.

Pour plus de renseignements

mgarcia-psychologue.com